Se mettre à l’écoute de la charge de travail

two woman chatting

La régulation de la charge passe par la qualité de sa mise en discussion tant l’activité est devenue subjective et sa prescription complexe. Mais cet échange est une décision managériale qui a ses conditions. Celle-ci passe par une écoute active : questionner l’activité et ce qui rend la charge supportable, identifier ce qui fait ressource ; demander le jugement que chacun a sur l’équilibre entre ce qui pèse et ce qui nourrit (la confiance et le collectif, la sécurité de l’emploi, la progression professionnelle, l’identification et la reconnaissance du travail…). Les ressorts de la motivation sont relatifs à la personne. Une large majorité des salariés ont besoin avant tout d’un travail qui a du sens et de partager celui-ci au sein de l’équipe, dans le quotidien. C’est au management de proximité, au niveau de l’équipe au quotidien, de donner corps à un débat récurent sur la qualité du travail, épaulés par les responsables des ressources humaines et des représentants du personnel. Les milieux professionnels ont un intérêt à sensibiliser leurs acteurs supports aux pratiques d’analyse des organisations et de l’activité. Le management passe par un travail de discussion sur l’activité.

Un article à lire dans la revue Cadres CFDT.